L’Autre est toujours cinglé

L’autre est toujours cinglé. Elle aussi sans doute, mais ses délires sont d’une logique imparable. Une logique que l’autre est incapable d’apprécier parce qu’il est bête ou égoïste ou que ça ne l’intéresse pas. Il arrive cependant que l’autre comprenne très bien, voire même qu’il la précède sur des chemins dont elle ne saisit pas encore les sinuosités, qu’il les lui explique et qu’elle l’écoute, fascinée de lui reconnaître des mécanismes qui la meuvent, de se reconnaître en lui.

Il mange, il rit, il se gratte la joue. Il a parfois des opinions, des réactions semblables, il a l’air fait pareil, il lui ressemble tellement. Son vécu, son expérience, son caractère, la belle affaire. Elle oublie parfois qu’il n’est pas elle. L’autre, ce n’est pas elle, jamais. L’oublier, c’est s’assurer de le haïr, ou du moins ce Tu ne comprends pas assassin et universel, ce geignard, revendicatif, frustré Tu ne veux pas comprendre.

Non qu’elle-même en prenne toujours la peine. Parfois, il faut bien le dire, elle ne veut pas comprendre les ressorts de l’autre, la mauvaise foi au service d’un narcissisme aigu. Regarde-moi, comprends-moi, remballe ton toi, dis-moi que j’existe, que j’existe fort, donne toute la place à mes petites irritations, mes angoisses les plus infimes, mes caprices qui ne sont qu’autant de moyens d’exploser dans le monde. A cette seconde précise, c’est impératif. Mais tu ne comprends pas, tu ne veux pas comprendre. Je ne te demande qu’une minute – mais dans une minute, ce sera trop tard. Peut-être, une fêlure de plus, peut-être rien du tout, du cycatril et on n’en parle plus. Tout ce qu’on ne dit pas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s